Nom latin Nom vernaculaire Description Photo du taxon
Asparagus acutifoliusAsperge à feuilles aigües dite sauvage, EsparguePlante très courante formant de très petits arbustes/lianes à petites feuilles rigides en aiguilles de petite taille. Les jeunes pousses sont consommées et prisées. Plat traditionnel du dimanche de Pâques. Les baies de l'automne sont toxiques, car elles contiennent des saponines. Asparagus acutifolius
Brachypodium retusumBrachypode rameuxBrachypode très commun dans la région méditerranéenne. Il se reconnait notamment à sa tige très rameuse à la base. Les feuilles sont étroites et disposées sur deux rangs, plus ou moins enroulées. Les fleurs sont organisées en épillets, peu nombreux, et courts. Brachypodium retusum
Briza maximaGrande Amourette, Grande Brize, Brize élevéePlante herbacée annuelle assez commune dans les lieux arides du Midi. L'inflorescence est formé d'un épillet assez gros contenant de 5 à 20 fleurs et souvent unilatéral. Briza maxima
Buteo buteoBuse variableEn vol les ailes et la queue sont arrondies. Variation de couleurs au cours des saisons, allant du brun foncé au blanc presque dur. Buteo buteo
Calosoma sycophantaCalosome doré, Grand CalosomeCarabe peu fréquent mais qui peut se retrouver assez facilement dans les forets de chênes et de pins. Il est de couleur vert métallique. Les élites sont très nettement striées. Tête, thorax bleutés. Prédateur de chenilles et en particulier processionnaires (chenilles vénéneuse processionnaire du Pin, il est le seul prédateur). Calosoma sycophanta
Calycotome spinosaCalycotome épineuxArbuste sombre ramifié, très épineux, produisant de petites fleurs jaunes, et avec un fruit noir assez caractéristique. Calycotome spinosa
Chalcophora marianaGrand bupreste du pinColéoptère présent dans les sous bois aérés. Il présente une forte préférence pour le pin (la larve s'en nourrit). On le retrouve sur les troncs d'arbres morts. Le pronotum et les élytres présentent des sillons très prononcés. Chalcophora mariana
Cicada orniCigale de l'Orne, Cigale grise, Cigale panachéeTrès commune. Espèce de cigale se reconnaissant aux 11 points noirs qui décorent ses ailes transparentes antérieures. Cymbales en partie visibles. Taille d'environ 1cm-1,5cm. Elle vit souvent en colonie sur les pins, les chênes,... Elle se nourrit de la sève des arbres en perforant l'écorce. Cicada orni
Cistus albidusCiste blanchâtre, Ciste cotonneuxCiste très commune dans les garrigues du sud de la France, à feuilles couvertes d'une abondante pilosité soyeuse de couleur blanche, ce qui lui vaut sont nom. Les fleurs sont de couleur rose vif et abritent souvent des Cétoines dorées (voir fiche à ce nom). Cistus albidus
Cistus monspeliensisCiste de MontpellierArbuste de petite taille, très commun, à feuilles collantes (présence de poils visqueux) et à fleurs blanches. Bonne reprise après les feux de garrigue. Cistus monspeliensis
Cistus salviifoliusCiste à feuilles de sauge, Mondré, Ciste femelleEspèce souvent cultivée comme plante ornementale, elle présente des fleurs blanches, avec des feuilles gaufrées. C'est une espèce très commune dans la partie sud de la France, sur terrains siliceux. Cistus salviifolius
Corvus coroneCorneille noireLa corneille noire est un oiseau de l'ordre des Passériforme et de la famille des Corvidés. Comme son nom l'indique elle est entièrement noire et souvent confondue avec le corbeau. La corneille noire est plus petite que le corbeau, à le bec plus effilé, les plumes du cou moins ébouriffées et à la queue taillée en carré. Il existe une deuxième sous-espèce de corneille : la corneille mantelée (Corvus corone cornix) qui a le dos, le ventre, la poitrine et le dessous des ailes gris et le reste du corps noir. Corvus corone
Crematogaster scutellarisCrematogaster scutellarisFourmi très commune dans le sud de la France. Crematogaster scutellaris est reconnaissable à son gaster (partie terminale du corps) en forme de coeur pointu relevé vers le haut de la tête en cas d'alerte . Aucune photo disponible
Erica scopariaBruyère à balaisArbrisseau très commun que l'on retrouve dans les landes et bois. Ses rameaux supérieurs sont rapprochés les uns des autres et pouvaient servir à la fabrication de balais. Ils portent de nombreuses petites fleurs blanchâtres-vertes Erica scoparia
Erithacus rubeculaRouge-gorge familierOiseau commun des jardins français, on le reconnaît à son poitrail orange.Oiseau peu farouche, il défend son territoire. Erithacus rubecula
Fringilla coelebsPinson des arbresOiseau commun en France, très coloré avec une tête de couleur bleue, le contour des yeux et le ventre orange. Quand il replie ces ailes les bandes blanches qui les recouvrent forme un :Y. Fringilla coelebs
Lacerta bilineataLezard vert occidentalLe lézard vert est comme son nom l'indique de couleur vert vif. Cette espèce est la plus grande de la côte méditerranéenne après le lézard ocellé. Cette grande taille est notamment due à sa queue qui mesure le plus souvent deux fois la taille du reste du corps. Lacerta bilineata
Limodorum abortivumLimodore à feuille avortéesEspèce saprophyte courante, d'environ 80 cm, sans chlorophylle. Elle présente une tige et des fleurs violacées. Elle se confond facilement avec l'Orobanche. L'absence de feuille se reflète dans le nom de cette plante, issu du grec "Abortivum". Plante de sous-bois calacaires, avec les pins d'Alpep, chênes Blancs et Erables de Montpellier. Limodorum abortivum
Espèce représentive du milieuLyristes plebejusCigale communeCigale commune, affectionnant les pins parasols, de 10cm d'envergure, et environ 5 cm de long. Le thorax est ligné d'orange. Elle abaisse ses ailes et fait vibrer son organe du chant, modulé par les déplacements de l'abdomen. Lyristes plebejus
Nemesia caementariaMygale maçonneMygale chassant cachée à l'affût dans son abri élaboré à base de soie et dont l'extrémité est fermée par un opercule. Aucune photo disponible
Espèce représentive du milieuPinus halepensisPin d'Alep, Pin blanc, Pin de JérusalemPin fréquent, jusqu'à 20m de hauteur, dont les fruits (cônes) sont rouges et disposés de manière opposées aux branches. L'écorce est gris argenté. Les aiguilles s'organisent par paires. Il pousse fréquemment sur des sols calcaires assez pauvres, rarement avec un port parfaitement droit. Plante commune, mais, paradoxalement, qui brule facilement et résiste peu au gel. Très bonne résistance à la sécheresse. Pinus halepensis
Pinus pinasterPin de Corte, Pin maritime, mésogéen ou pinastreCe pin est également appelé Pin des Landes, du fait de sa plantation massive dans les forêts de cette région. Typique de Corse, des Maures ou de l'Esterel. Il est cependant progressivement remplacé par le chêne liège dans certains de ces massifs. C'est un arbre pouvant atteindre de grandes tailles (40m), aux aiguilles groupées par deux, très longues, épaisses, vert foncé, rigides et un peu piquantes. L'écorce est profondément entaillée, avec des écailles rouges. Pinus pinaster
Espèce représentive du milieuPinus pineaPin parasol, Pin pignonPin très courant dont les branchages forment une couronne en haut de l'arbre en forme de parasol. Il est de grande taille (30m). Les fruits sont arrondis, rouges. Les aiguilles sont raides, disposées par 2, et ne piquent pas. Il est souvent planté isolé à proximité des mas, mais peut aussi être planté en peuplements importants, par exemple sur certains littoraux ou zones d'arrière-dune. Pinus pinea
Rubia peregrinaGarance voyageuse, sauvage. RojaPlante rampante ou grimpante à feuilles vertes et verticillées, et produisant de petits fruits noirs charnus. Les feuilles sont à bords dentés, et présentent un aiguillon au bout de la nervure centrale. Les fleurs sont de couleur jaune-vert, en inflorescence. Plante typique des sous-bois de chênes vert. Les oiseaux (rouge-gorge en particulier) consomment les fruits et disséminent ainsi les graines. Les moutons sont aussi un excellent vecteur de dissémination. Cette plante est connue pour son utilisation: elle fournit une teinture rose connue depuis l'Antiquité. Rubia peregrina
Ruscus aculeatusFragon, Petit houxPetit arbuste touffu, des sous-bois, très commun, à cladodes alternes et piquantes, ressemblant à des feuilles en pointes de lances. Ces cladodes sont des sortes d'écailles membraneuses issues des rameaux. Les fleurs sont de petite taille (3mm) et présentent une couleur blanc-vert. Le fragon produit des baies rouges. Il se rencontre beaucoup, en particulier dans les sous-bois de chêne, en compagnie de la salsepareille. Les baies sont toxiques, enrichies en saponine. Ruscus aculeatus
Smilax asperaSalsepareille d'Europe, Liseron épineux, AriègeLiane épineuse très fréquente, grimpant à l'aide de ses vrilles sur les troncs et roches produisant des baies rouges. Les feuilles sont coriaces, luisantes, en coeur ou en flèche. La tige est épineuse. Les fleurs sont blanches et petites, entre " et 5 mm. Les baies noires à maturité sont à priori toxiques car riches de saponines. Cependant elles ont été utilisées pour la fabrication de liqueur. C'est d'ailleurs aussi la boisson des Schtroumpfs. Les pousses se consomment crues, comme les asperges. Smilax aspera
Upupa epopsHuppe fasciéeLa huppe possède un plumage roux caractéristique sur la tête et dos. Les ailes, la queue et le haut de la huppe sont rayées de noir et blanc. Elle possède un long bec légèrement recourbé. Upupa epops

Les espèces marquées d'un Espece représentive du milieu sont des espèces représentatives de Pineraie