Page des taxons commençant par "j"

Nom latin Nom vernaculaire Description Photo du taxon
  Juncus acutus  Jonc piquant, Jonc à tépales pointusPlante monocotylédone qui pousse dans les eaux des marais salés et sur les dunes, et qui est utilisée pour lutter contre l'érosion. Plante vivace pouvant atteindre 2m de haut. Les fleurs sont brunes (brun rougeâtre). Il existe 2 à 5 feuilles basilaires. Le fruit est une capsule de 5-6 mm. Juncus acutus
  Juncus gerardii  Jonc de Gérard, Jonc des prés salésPlante de la famille des joncs, caractéristique des prés salés. Juncus gerardii
  Juncus maritimus  Jonc maritimePlantes herbacées vivaces vivant en milieu aquatique ou humide, la tige est droite et flexible. Peuplements denses, de touffes dressées, dans les zones humides proches du littoral. Juncus maritimus
  Juniperus oxycedrus  Genévrier cade, Genévrier oxycèdreArbuste de 1 à 7m méditerranéen très commun et typique, dans les garrigues et les maquis. Il peut former des bosquets très denses. Les feuilles (aiguilles, persitantes) sont verticillées par 3 et présentent 2 lignes blanches sur la face du dessous. Les fruits sont brun-rouge à maturité (au bout de 2 ans), en forme de cônes arrondis de 6-8mm. C'est d'ailleurs par ses fruits qu'on le distingue du Genévrier commun (ainsi que des 2 sillons blancs sous les feuilles). C'est le Genevrier le plus courant en Méditerranée. Il est très fréquemment parasité par Arceuthobium oxycedri. Le bois est très utilisé en menuiserie, ou comme combustible. Les baies et la résine sont très aromatiques. Juniperus oxycedrus
  Juniperus phoenicea  Genévrier de Phénicie, Genévrier rougeArbrisseau (max 7-8m) à feuillage persistant et commun dans les rocailles calcaires dans tout le sud de la France en région méditerranéenne. Il se reconnait à ses feuilles très courtes et ressemblant à des écailles (plaquées sur la tige), dont il est recouvert. Les cônes sont arrondis, d'environ 1cm, virant du noir (au début) au vert-rougeatre (en deuxième année). Ces baies rouges contiennent une molécule appelée sabinol, rendant le fruit très toxique. Juniperus phoenicea