Côtes sableuses: plages / dunes de sable

Nom du milieu : Côtes sableuses: plages / dunes de sable

Description du milieu : Zone généralement instable, où les organismes doivent s'adapter à l'eau salée, le vent et les embruns.

Les dunes : le littoral sableux terrestre

L’environnement dunaire présente de multiples contraintes pour la faune et la flore qu’il abrite : environnement sableux et mouvant, aride, exposé aux embruns salés et au vent. Les espèces qui ont colonisé ces milieux ont développé des adaptations remarquables. Par exemple, l’Oyat possède des racines pivots importantes permettant de prélever l’eau en profondeur et une bonne fixation dans le sable, mais aussi un réseau racinaire de surface permettant de prélever rapidement l’eau de pluie. L’Euphorbe des sables possède des feuilles charnues qui emmagasinent de l’eau. A l’arrière des dunes se développe aussi une végétation spécifique comme le Raisin de mer (Ephedra distachya). Les conditions microclimatiques y sont moins rudes, et en particulier moins arides. Quelques mares d’eau douces peuvent temporairement subsister. Un peu plus en arrière encore, la dune est dite « fixée », et l’on commence à rencontrer des plantes caractéristiques de la garrigue, du maquis ou de la pinède.

La plage sableuse

La plage sableuse du supralittoral reste émergée. Les débris d’algues et de plantes amenés par la mer (laisses de mer) forment un écosystème à part entière, qui abrite de nombreuses espèces, comme le Talitre (Puce de mer).

Liste des espèces associées

  • Titre de la photo : Côtes sableuses
    Source de la photo : Elias Ganivet
    Côtes sableuses
    Description de la photo :
    Plage et dune de sable à Canet-en-Roussillon.