Garrigue

Nom du milieu : Garrigue

Description du milieu : Végétation éparse de types arbustives naines comprise entre 50 cm et 1 m sur sols généralement calcaires

Garrigues et maquis sont des formations végétales basses, respectivement sur sols calcaires et siliceux. Cependant la diversité des formations végétales de ce type est très importante : formations basses de chênes kermès, prairies et pelouses, formations à romarins, etc. Le terme de « mattoral » permet de décrire l’ensemble de ces écosystèmes. Donner une définition précise et scientifique de ces formations en général, des termes "garrigues", "maquis" et "mattoral" en particulier, reste une affaire de spécialistes.

Les plantes constitutives du mattoral appartiennent à 4 familles majeures: les Labiacées, les Cistacées, les Fabacées et les Poacées. On retrouve ainsi des pelouses à Brachypode rameux, mais aussi du Thym, de l’Asphodèle, du Romarin, de l’Aphyllante, de la Lavande, du Fragon, du Millepertuis, du Genevrier Cade, des Arbousiers, la Salsepareille, des Orchis, Asperges, Cistes, Fragon, Euphorbes, Pistachiers thérébinthes, pour ne citer que les espèces les plus connues de ces formations basses. Ces plantes présentent de multiples adaptations à la sécheresse : petites feuilles, cuticules importantes ou feuilles transformées en aiguilles pour limiter ou stopper l’évaporation et la transpiration. Les cycles de vie de certaines de ces espèces sont aussi adaptés à la sécheresse (sclérophyllie) : ainsi certaines plantes l’évitent en passant cette saison sous forme de bulbes. Les animaux ne sont pas absents de ces milieux méditerranéens. On rencontre au détour des chemins le Lézard vert ocellé, la Couleuvre de Montpellier ainsi que de nombreux rapaces, comme les faucons, les éperviers ou les aigles de Bonellie.

Liste des espèces associées

  • Titre de la photo : Photo de garrigue
    Source de la photo : Sonia Authier
    Photo de garrigue
    Description de la photo :
    Exemple de garrigue: Cap du Troc, Banyuls (66)