Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

L'Observatoire Océanologique - Observatoire océanologique de Banyuls sur mer
Laboratoire Arago

Partenariats

UPMC

CNRS

| read this article in English

Chiffres-clé

chiffres clés

European Marine Biological Resources Centre (EMBRC)

 L’Observatoire Océanologique de Banyuls est partenaire du projet européen EMBRC Nouvelle fenêtreEuropean Marine Biological Resource Centre – qui a débuté le 1er février 2011. Ce projet a été sélectionné dans le cadre de la feuille de route ESFRI Nouvelle fenêtre– European Strategy Forum on Research Infrastructures – adopté en 2006 par la Commission européenne. Cette feuille de route a permis d’identifier une quarantaine de projets d’infrastructures de recherche paneuropéenne dans 7 domaines de recherche et notamment les sciences biomédicales et du vivant.

La phase préparatoire d’EMBRC durera 3 ans et sera suivie d’une phase de construction (Entre 2 et 5 ans). L’objectif est de fournir un protocole d’accord pour commencer à bâtir EMBRC, tant au niveau technique que juridique, financier ou encore portant sur la gouvernance. Il s’agira d’apporter des concepts clés pour améliorer l’excellence et l’efficacité dans la recherche européenne et l’industrie dans un contexte mondial. EMBRC sera donc une infrastructure paneuropéenne distribuée avec un point d’entrée unique, donnant accès à des modèles d’organismes marins et à des ressources génomiques. Elle facilitera également l’accès à la formation et l’accueil.

Coordonné par la Station Zoologique Anton Dohrn de Naples (Italie), EMBRC regroupe 12 partenaires, dont 11 stations marines européennes réparties dans 8 pays. Concernant la France, les trois stations marines de l’UPMC (Banyuls-sur-Mer, Roscoff et Villefranche-sur-Mer), composées d’unités de recherche mixtes UPMC/CNRS, font partie du projet. ESFRI offre aujourd’hui la possibilité de financer la modernisation des stations marines partenaires, mais en les poussant à se réinventer, en imaginant une structure européenne complètement intégrée avec un seul point d’entrée. Ce processus de convergence passera par un nouveau modèle de management qui sera mis en Âœuvre pour faciliter la gestion ainsi que la mise à disposition des données. ESFRI est donc un label européen qui ouvre la voie à de nombreuses opportunités de financement des activités de recherches des membres d’EMBRC.


Le projet EMBRC est soutenu par le ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche et par la Région Languedoc Roussillon (contact)

Sophie Sanchez - 22/03/11